Sélection de la langue

Gouvernement du Canada / Government of Canada

Recherche


Document infographique : Violence en ligne

Quitter rapidement

La violence fondée sur le sexe en ligne : Ce n’est pas juste des mots

La violence facilitée par la technologie est une forme souvent minimisée de violence fondée sur le sexe où les personnes sont victimes de violence en ligne en raison de leur genre. Également appelée violence en ligne, elle peut être extrêmement dommageable du point de vue psychologique parce que le harcèlement en ligne peut toucher des victimes où qu’elles soient.

Selon les Nations Unies, la cyberviolence à l’échelle mondiale est aussi dommageable pour les femmes et les filles que la violence physique. Alors pourquoi ne la traitons‑nous pas de la même manière?

La violence en ligne prend de multiples formes

Alors que certaines formes de violence en ligne, comme le harcèlement, peuvent également se produire hors ligne, d’autres formes ont lieu uniquement sur Internet, notamment :

la divulgation de données personnelles

Publication en ligne de renseignements personnels ou d’identification sur une personne

la flamme

Publication d’insultes ou d’attaques personnelles sur Internet

le cyberharcèlement

Utilisation des médias sociaux ou de dispositifs de suivi GPS pour espionner une personne à l’aide de la technologie

la vengeance pornographique

Publication en ligne d’images ou de vidéos intimes ou à caractère sexuel sans consentement, souvent après une rupture

Bien qu’il existe de nombreuses formes de cyberviolence, elles ont toutes un point commun :

les femmes en font davantage l’objet et en subissent plus de préjudicesNote de bas de page i.

En fait, dans les provinces canadiennes, 18 % des femmes ont fait l’objet de comportements sexuels non désirés en ligneNote de bas de page ii

Certains groupes subissent plus de comportements non désirés en ligne que d’autres.

ont déclaré avoir subi du harcèlement en ligne dans une enquête de 2018 portant sur les 12 mois précédentsNote de bas de page i

Mais la violence en ligne ne se limite pas à Internet. Elle entraîne souvent le genre de préjudices causés par d’autres formes de VFS.

Psychologiques

Elle peut engendrer une dépression, de l’anxiété et de la peur, et des tendances suicidaires

Physiques

Le risque de préjudices physiques augmente lorsque les renseignements sur une personne sont publiés en ligne

Sexuels

Le harcèlement sexuel est courant, au même titre que la communication de photos sans consentement

Économiques

Les personnes commettant des actes de violence en ligne peuvent publier des renseignements et des photos qui rendent plus difficile pour leurs victimes de trouver du travail

Le harcèlement en ligne a amené 28 % des femmes à prendre des mesures pour se protéger, comme de passer moins de temps en ligne et de supprimer des comptesNote de bas de page ii.

Il peut également entraîner un isolement social, où les victimes ou les personnes survivantes se retirent de la vie publique et s’isolent de leurs amis et de leur famille.

Vous pouvez changer les choses.

En traitant la violence fondée sur le sexe en ligne comme un problème grave et en la remettant en question dans les espaces en ligne (de façon sécuritaire), en la signalant ou en en parlant à une personne de confiance, vous pouvez diminuer ses effets dommageables.

Découvrez comment arrêter de minimiser la violence fondée sur le sexe à Canada.ca/CeNestPasJuste

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :