Sélection de la langue

Gouvernement du Canada / Government of Canada

Recherche

Violence fondée sur le sexe (VFS) à l’égard des Autochtones au Canada : un aperçu

Passer à la description

Version PDF
Description : Violence fondée sur le sexe (VFS) à l’égard des Autochtones au Canada : un aperçu

Plusieurs femmes, filles et personnes 2ELGBTQQIA+Note de bas de page 1 autochtones subissent de plus grands taux de VFS. L’héritage du colonialisme, le traumatisme historique, la transmission intergénérationnelle de la violence et le racisme envers les Autochtones peuvent exacerber la violence à l’égard des peuples autochtones.

Violence sexuelle

Les femmes autochtones sont beaucoup plus susceptibles que les femmes non autochtones d’avoir subi une agression sexuelle à partir de l’âge de 15 ans.Note de bas de page 2

43% des femmes autochtonesNote de bas de page 3

30% des femmes non autochtonesNote de bas de page 4

En 2018, les taux d’agression sexuelle au cours des 12 mois précédents envers les femmes autochtones étaient plus de trois fois plus élevés que ceux des femmes non autochtones.

Violence entre partenaires intimes

Les femmes autochtones sont beaucoup plus susceptibles que les femmes non autochtones d’avoir subi de la violence commise par un partenaire intimeNote de bas de page 5 à partir de l’âge de 15 ans.

61% des femmes autochtones

44% des femmes non autochtones

Une proportion beaucoup plus grande de femmes autochtones que de femmes non autochtones ont subi de la violence physique ou sexuelle commise par un partenaire intime à partir de l’âge de 15 ans.

44% des femmes autochtones

25% des femmes non autochtones

En 2018, 17% des femmes autochtones ont dit qu’elles avaient subi de la violence commise par un partenaire intime au cours des 12 mois précédents.

Les femmes autochtones représentent environ 5% de l’ensemble des femmes au Canada, mais 21% de toutes les femmes tuées par un partenaire intime entre 2014 et 2019.Note de bas de page 6

En raison des formes de discrimination et d’inégalité qui se recoupent, certains groupesNote de bas de page 7 de femmes autochtones sont encore plus à risque de subir de la VFS.

Violence entre partenaires intimes à partir de l’âge de 15 ans chez les groupes de femmes autochtones

Femmes en situation d’handicap

74%

Femmes qui ne sont pas en situation d’handicap

46%

Femmes appartenant aux la communautés LGBTQ2Note de bas de page 8

86%

Femmes qui n’appartiennent pas aux communautés LGBTQ2

59%

Femmes âgées de 25 à 34 ans

72%

Femmes de tous les groupes d’âge

61%

Sources : À moins d’indication contraire, toutes les données proviennent de l’Enquête sur la sécurité dans les espaces publics et privés (ESEPP), 2018. Certaines données sur l’ESEPP proviennent de compilations statistiques sur mesure qui ne sont pas accessibles en ligne.

Cette infographie a été préparée par Femmes et Égalité des genres Canada dans le cadre du plan de travail de l’équipe de travail fédérale-provinciale-territoriale sur la violence fondée sur le sexe et l’accès à la justice 2021‑2023. Elle a été communiquée aux ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables de la condition féminine en décembre 2021.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :