Sélection de la langue

Gouvernement du Canada / Government of Canada

Recherche

Résultats de l'Enquête sur la mise en œuvre de l'analyse comparative entre les sexes plus 2018-2019

Passer à la description de l'infographie

Infographic
Description de l'infographie

Faits saillants des résultats de l’Enquête sur la mise en œuvre de l’analyse comparative entre les sexes Plus

Les résultats de la troisième enquête sur la mise en œuvre de l’analyse comparative entre les sexes Plus (ACS Plus) montrent que les progrès se poursuivent pour promouvoir l’ACS Plus dans l’ensemble du gouvernement fédéral. Soixante-quatorze ministères et organismes fédéraux ont répondu en 2019.

Capacité

Le tableau compare les éléments de l’ACS Plus dans les 49 ministères qui ont répondu aux enquêtes de 2017 et de 2019.

  • Quatre‑vingt‑quatre pour cent des organismes ont une championne ou un champion de l’ACS Plus ou un autre membre de la haute direction.
  • Quatre‑vingt‑six pour cent des organismes discutent de l’ACS Plus au sein des comités de la haute direction.
  • Quatre‑vingt‑six pour cent des organismes disposent d’outils et de ressources relatifs à l’ACS Plus conçus pour aider le personnel.
  • Quatre‑vingt pour cent des organismes ont un centre de responsabilité pour l’ACS Plus.

Équivalents temps plein

Les résultats de l’enquête montrent que la plupart des éléments de la capacité relative à l’ACS Plus ont augmenté. L’enquête a mis en évidence les faits suivants concernant les équivalents temps plein dédiés à l’ACS Plus.

  • La grande majorité des ministères ont du personnel dédié à l’ACS Plus.
  • Environ un quart des ministères ont plus de cinq membres du personnel dédiés à l’ACS Plus
  • Très peu de ministères n’ont pas de personnel dédié à l’ACS Plus

Formation

Les trois quarts des ministères utilisent le cours en ligne sur l’ACS Plus de Femmes et Égalité des genres Canada dans les politiques. La formation obligatoire sur l’ACS Plus est de plus en plus courante. Les résultats des 46 ministères qui ont répondu aux enquêtes de 2017 et de 2019 montrent ce qui suit : en 2019, 52 % des ministères fédéraux avaient une formation obligatoire sur l’ACS Plus, comparativement à 41 % en 2017.

Application

L’ACS Plus est souvent prise en compte dans les documents du Cabinet et d’autres travaux. Le tableau montre le pourcentage de répondants qui intègrent l’ACS Plus à chaque domaine fonctionnel du gouvernement.

Collecte des données

La plupart des ministères déclarent avoir accès à des données ventilées selon divers facteurs d’identité lorsqu’ils procèdent à l’ACS Plus. Le tableau montre le pourcentage de répondants qui collectent des données ventilées pour chaque facteur.

À l’avenir

Bien que des progrès aient été réalisés dans la mise en œuvre de l’ACS Plus en matière de capacité, de formation, de conduite et de collecte de données, les travaux se poursuivent pour faire progresser l’ACS Plus dans l’ensemble du gouvernement. Voici certains défis qui restent à relever :

  • La plupart des formations sur l’ACS Plus ne sont pas obligatoires et sont moins réalisées dans certains domaines fonctionnels.
  • L’ACS Plus doit être menée de manière plus cohérente à toutes les phases du cycle d’élaboration des politiques.
  • Le suivi et le contrôle de la mise en œuvre de l’ACS Plus et de ses retombées sont limités.
  • Le manque de temps, de capacité et d’accès aux données demeurent des obstacles qui sont déclarés.

2016-2017 Résultats de l'Enquête sur la mise en œuvre de l'ACS Plus

Version alternative

PDF, 604 Ko

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, s’il vous plaît contactez-nous.

Date de modification :